Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Démographie

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 24 janvier 2024 : Réunion publique « Alternative ferroviaire à l’A69 »


Derniers articles


Jeudi 1er Février 2024 : Projection - débat « Quelle place pour l’individu citoyen dans la lutte contre le dérèglement climatique ? »


Samedi 27 Janvier 2024 : Rassemblement contre le projet de prison à Muret


Mercredi 24 janvier 2024 : Réunion publique « Alternative ferroviaire à l’A69 »


Samedi 27 Janvier 2024 : Table ronde « Cugnaux + 4 degrés… Qu’es aquò ? »


Mercredi 17 Janvier 2024 : ZAC du Rivel - rassemblement de soutien d’une famille d’agriculteurs expulsée


Contrer le lobbying du Conseil Régional pour piétiner le Zéro Artificialisation Nette



TOULOUSE DÈS AUJOURD’HUI : Pourquoi attendre ?




C’est reparti ! Le lobby du BTP et des promoteurs immobiliers « Toulouse Demain » est de nouveau à l’assaut de l’opinion toulousaine en s’installant pendant 3 jours place du Capitole du 6 au 8 octobre 2023.

Cette année, l’équipe de « Toulouse Demain » est hébergée dans les bureaux de « Kaufman and Broad » et présidée par un chef d’entreprise du BTP, qui n’est autre que l’ex-président de la Fédération Nationale des Travaux Publics. « Toulouse Demain » se veut être une suite sophistiquée à l’événement « Toulouse 2030 » organisé en 2018 et ambitionne modestement « d’accompagner les transitions et permettre à Toulouse de répondre aux mutations profondes de notre époque » ! Le site web annonce même une « consultation citoyenne pour »identifier les perceptions et projections des Toulousains". Pourtant, avec seulement 300 réponses au questionnaire en ligne obtenues en 3 mois et des ateliers thématiques fin juin dont le public toulousain n’a pas été informé, on peine à croire que les organisateurs puissent se prévaloir de porter la vision des Toulousains.

Ainsi, le maire de Toulouse a fait le choix d’offrir la place du Capitole et de sous-traiter l’avenir de notre ville aux professionnels du BTP. C’est pourtant la mission d’une agence financée par la collectivité, l’Agence d’Urbanisme et d’Aménagement Toulouse aire urbaine (AUAT) qui aurait été bien plus légitime pour animer un tel exercice. Qu’attendre de plus de la part de celui qui résume l’intérêt des toulousains à l’attractivité économique de la ville et à l’objectif de devenir la 3e ville de France ? Après plus de 10 ans de mandat, la vision que Jean-Luc Moudenc souhaite porter pour la ville reste toujours aussi opaque. Le résultat de l’exercice est connu d’avance et ravira les professionnels de la construction. Ce sera toujours plus de bâtiments, plus d’étalement urbain, plus de béton et moins d’espaces verts, moins de patrimoine et moins de qualité de vie pour les toulousains.

Certes l’intention d’engager une démarche prospective pour penser la ville de demain et d’anticiper les évolutions à venir est louable. Elle est même nécessaire. Mais elle prête à sourire venant d’un maire qui ne cesse de remettre au lendemain ce qu’il devrait faire dès aujourd’hui.
La zone à faible émission pour lutter contre la pollution ? Cette mesure injuste vis à vis des plus démunis, n’est pas accompagnée d’une politique volontariste d’une alternative efficace à la voiture !
La collecte des déchets organiques obligatoire au 1er janvier 2024 ? Ajournée.
L’adaptation de la ville au réchauffement climatique ? Invisible car toujours plus de béton et des milliers d’arbres coupés.
Le développement des mobilités décarbonées, de la marche, du vélo, du RER au détriment des projets routiers et d’un métro ravageur ? Négligé.
La réquisition des bureaux vides pour les personnes sans logement ? Balayée.
L’encadrement des loyers pour lutter contre l’inflation ? Oublié.

Il y a déjà tant à faire pour traiter le présent et l’urgence qu’on souhaiterait des forums mensuels « Toulouse dès aujourd’hui » débouchant sur des actions concrètes, plutôt qu’un grand événement « Toulouse demain » sans lendemain :
Dès aujourd’hui, mettons un terme aux grand projets inutiles et imposés
Dès aujourd’hui, peignons les toits des bâtiments en blanc et isolons-les !
Dès aujourd’hui, végétalisons les cours d’école et des espaces bitumésDès aujourd’hui, refusons d’artificialiser les espaces naturels et agricoles
Malgré les canicules à répétition, les évènements climatiques extrêmes, la sécheresse, Jean-Luc Moudenc n’a toujours pas pris la mesure des actions nécessaires pour limiter la catastrophe et préparer la ville aux bouleversements qui se profilent. Toulouse ne manque pourtant pas de scientifiques de renom, de chercheurs dans toutes les disciplines, d’associations expertes et surtout de toulousains engagés, tous prêts à donner de leur temps et de leur énergie pour construire ensemble notre avenir.

Au lieu de cela, l’événement « Toulouse demain » préfère un exercice de greenwashing sous couvert de concertation et de débats, organisé à grand frais (presque 1 million d’euros) avec le soutien de la Mairie.

Notre collectif d’associations « Toulouse dès aujourd’hui » ne leur laissera pas le monopole de la parole et sera donc présent pacifiquement de diverses manières pendant ces 3 jours.

Dans un premier temps, nous vous invitons à une conférence de presse le vendredi 6 octobre matin entre 9 et 11 heures, au café « Le Florida » Place du Capitole à Toulouse. Ensuite, le samedi 7 octobre, nous dialoguerons pacifiquement aux abords de la place du Capitole avec les passants qui le souhaiteront ; nous serons reconnaissables à nos tee-shirts « Toulouse dès aujourd’hui ».

Les associations, collectifs et comités signataires veulent pouvoir soutenir une ville responsable et
écologique qui ne pratique pas le greenwashing et refuse les projets inutiles et nuisibles. Les réflexions ont commencé et de nombreux débats ont déjà eu lieu, ils se poursuivront ! Mais pas sous la houlette du lobby du BTP et des promoteurs comme « Toulouse Demain », qui est déjà très puissant et très influent auprès de certains élus et de certains médias.

« Toulouse dès aujourd’hui »

Les associations signataires : Non au gratte-ciel de Toulouse, le Bocage autrement, Toulouse Actions Citoyennes, les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, le DAL31, Handi Social, le Poumon des Céphéides, Toulouse Chauffe, 60 millions de piétons 31, Université Populaire de Toulouse, Fondation Copernic, Axe Vert la Ramée.


Publié le mardi 3 octobre 2023.