Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Démographie

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 24 janvier 2024 : Réunion publique « Alternative ferroviaire à l’A69 »


Derniers articles


Jeudi 1er Février 2024 : Projection - débat « Quelle place pour l’individu citoyen dans la lutte contre le dérèglement climatique ? »


Samedi 27 Janvier 2024 : Rassemblement contre le projet de prison à Muret


Mercredi 24 janvier 2024 : Réunion publique « Alternative ferroviaire à l’A69 »


COMMUNIQUÉ – C. DELGA ne dit pas la vérité sur l’alternative ferroviaire à l’autoroute A69 Tlse-Castres !


Samedi 27 Janvier 2024 : Table ronde « Cugnaux + 4 degrés… Qu’es aquò ? »


Mercredi 17 Janvier 2024 : ZAC du Rivel - rassemblement de soutien d’une famille d’agriculteurs expulsée



Terra 2 : Lanceurs d’alerte contre silence complice des élus-décideurs




Communiqué de presse du collectif Stop TERRA 2 le lundi 18 octobre 2021

Ce dimanche 17 octobre, des habitants de Saint-Sulpice ont souhaité faire connaître leur opposition au projet de plateforme logistique géante TERRA 2. Ils ont installé une banderole « Stop TERRA 2 » sur un rond-point de la départementale longeant la ZAC Les Portes du Tarn. La banderole est restée en place une demi-heure.

Des gendarmes sont intervenus pour la retirer et certaines des personnes présentes ont eu droit à un contrôle d’identité et au relevé des plaques d’immatriculation de leurs voitures.

Nos élus-décideurs n’ont toujours pas le courage d’organiser la réunion publique, réclamée à de nombreuses reprises, qui informerait les habitants du territoire de l’implantation imminente de TERRA 2 et de ses conséquences sur l’aggravation du changement climatique et la perte irréversible de biodiversité.

TERRA 2 est l’exemple type d’un modèle de développement économique et social archaïque dont nous ne voulons plus, ni ici, ni ailleurs.

Nos élus en charge dissertent à longueur d’interviews sur l’urgence climatique et la nécessaire protection de la biodiversité, air du temps oblige, mais soutiennent bec et ongles ce projet écocidaire et climaticide.

De notre côté, nous luttons pour que la sauvegarde du climat et de la biodiversité soit enfin prise en compte et se réalise en actes.

Nos représentants élus pourront-ils longtemps donner sciemment l’avantage à des investisseurs en immobilier logistique au détriment de la nature, des habitants du territoire et des citoyens et militants qui se battent pour la protection du vivant ? Est-ce bien responsable de leur part ?


Publié le dimanche 24 octobre 2021.