Thématiques


Agriculture, OGM

Air - Eau

Arbres, sites et paysages

Climat

Communication

Déchets

Décroissance

Démographie

Energie

Nanotechnologies

Nuisances hertziennes

Risques Industriels

Santé

Société

Transition

Transport

Urbanisme

Le Site national :

Dernière réunion


Mercredi 26 Octobre 2022 : "L’incinérateur du Mirail : STOP ou ENCORE ???"


Derniers articles


Communiqué de presse : Incinérateur de Toulouse le Mirail, quel avenir ?


Mercredi 26 Octobre 2022 : "L’incinérateur du Mirail : STOP ou ENCORE ???"


La coupe du monde de football au Qatar


Synthèse du rapport de Zéro Waste : « INCINERATEUR DE TOULOUSE, STOP OU ENCORE ? »


Toulouse : Une 3ème Ligne de Métro à Toulouse, encore un projet inutile ?


Toulouse, 3e ligne de métro : Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées déposent un recours



3ème ligne de métro à Toulouse : recours gracieux




Communiqué de Presse du 23 juin 2022

« La 3ème ligne de métro à Toulouse : les Amis de la Terre Midi Pyrénées dépose un recours gracieux contre l’Autorisation Environnementale"

Encore un projet que l’on nous vante comme étant une des merveilles d’un nouveau monde !

Mais de quel monde parlons-nous ? Celui de la Tour Occitane, celui d’une troisième ligne de métro à quelques milliards d’euros ? Alors que des alternatives sont possibles grâce aux lignes ferrées en place et que l’on peut améliorer l’existant, combien d’années de travaux, retardés, canicule et défaut de matériaux obligent.

Combien d’effets positifs sur la pollution de l’air, pour laquelle Toulouse a été citée dans la condamnation de l’État par le Conseil d’État lui-même en 2020. Combien d’astreinte de 10 millions d’euros l’état devra t’il verser et à quand l’arrêt des projets inutiles et imposés, contreproductifs ?

Nous parlons bien du même monde qu’avant COVID ! Pire, d’un monde qui se voile la face et qui veut continuer à ignorer l’urgence climatique sans la prendre en compte dans toutes les composantes de notre société. Cela ne se fera pas du jour au lendemain c’est certain, mais nous devons le vouloir et le faire.

Alors à quoi assiste-t-on ? A une déferlante de plans (PDU/PLU) annulés par le Tribunal administratif pour la métropole toulousaine, un bilan à mi-parcours du PCAET très inquiétant, des réunions contribuant à la dite démocratie participative organisées à tout bout de champ (si seulement car pas mal de visio) pour analyser et commenter les différents documents présentés les uns derrière les autres, sans aucune transversalité. Et au final, encore des plans, qui se succèdent sans cohérence entre eux, qui ne tiennent compte ni de l’urgence climatique, ni des réels besoins des citoyens de toute l’agglomération toulousaine. Compte tenu de l’étalement de la métropole Toulousaine, le besoin de voir plus loin est plus que nécessaire.

Mais si, en attendant de régler quelques rouages de la « démocratie participative », les projets étaient suspendus, revus, corrigés, la moindre des choses en l’absence de plan directeur ! Non, cela continue et la publicité est faite à grand frais dans les journaux et les rues de Toulouse. Ne pas croire que le métro ne coûte rien déjà à ce stade.

Outre les effets néfastes sur les GES, les réserves des commissaires enquêteurs et du Conseil National pour la Protection de la Nature n’ont pas été levées ou n’ont pas apporté d’engagements précis. Et même si Tisséo croit fermement pouvoir s’engager sur 50 ans sur la compensation de l’abatage des 2500 arbres lié à ce projet, quelle délibération et quels détails avons-nous ?
Sachons le il n’y a plus de compensation possible aujourd’hui. Nous surconsommons les ressources planétaires un peu plus chaque année, au risque de ne rien laisser aux générations futurs que béton et transports urbains vides tant la ville aura été fuie, loin des pollutions jamais arrêtées.

Le lobbing des acteurs économiques et politiques n’a pas fini de nous étonner et nous refusons de nous porter caution d’un tel gâchis vis-à-vis des transports en commun, pistes cyclables, modes doux de déplacement, efficaces et au service de tous et partout. Pire de voire tous les budgets de la métropole affectés à la seule 3 ligne pour sauver les meubles.

C’est la raison pour laquelle les Amis de la Terre ont déposé un nouveau recours gracieux pour demander cette fois-ci, l’annulation de l’autorisation environnementale donnée par Monsieur le Préfet de la Haute Garonne à Tisséo pour continuer l’avancée de ces travaux qui ne commenceront pas avant fin 2022 (si le financement est bouclé entre autre). La ligne de Tram jusqu’à l’aéroport sera fermée pendant 4 ans, quelle motivation pousse à laisser toujours plus de place aux voitures ?

Bon courage à ceux qui prendront encore leur voiture parce qu’ils n’auront pas le choix d’un transport en commun efficace, ou des pistes cyclables sécurisées. Bon courage à ceux qui espèrent que cette 3 ligne de métro amènera moins de voiture sur les routes qui continuent à fleurir un peu partout de toute façon !

Pour les Amis de la Terre Midi Pyrénées : midipyrenees@amisdelaterre.org contact : 0781904993

Infos Action 3ème ligne, le collectif soutient ce recours : infosaction3emeligne@laposte.net contact : 0781804478

Téléchargez le recours :


Publié le jeudi 23 juin 2022.